host picture

  | Bookmark and Share

Écrire dans la langue du colonisateur, un problème ou une manière d'y faire face?

Comme a pu l'écrire Régis Debray, « elle (la langue) n'est pas un instrument, mais un milieu de vie, le fil d'or d'une vitalité longue et singulière ». On ne voit pas le monde de manière identique à travers le prisme de l'innu et à travers celui de l'inuk. Une entrevue avec la chercheur Sarah Henzi.

Download Flash Player to view this content.

  •