Votre histoire : la famille Brandon

Votre histoire : la famille Brandon

Vous avez l'intention de manger plus souvent avec les gens que vous aimez? Racontez-nous cela en détail! En plus de lire et de partager vos récits, nous choisirons 5 à 10 familles qui, de concert avec notre diététiste, nous aideront à promouvoir et à faciliter les repas en famille ou entre amis. Nous vous reviendrons de temps à autre pour savoir en quoi vos repas pris ensemble ont changé votre vie.



brandon-family-nicole90.jpgNicole Brandon vit à Oshawa, en Ontario, avec son époux Brent et Bethany, leur fille de 11 mois. Nicole nous décrit comment elle organise les repas familiaux, comment elle et son mari s'y prennent pour enseigner à leur fille les valeurs et les bienfaits des repas en famille. Elle nous parle aussi des obstacles qu'elle doit surmonter pour préparer des plats sains tout en respectant son budget.



1. Combien êtes-vous à manger ensemble dans votre famille et pourquoi pensez-vous qu'il est important de le faire?

brandon-family-250.jpgNous sommes trois à la maison : ma fille de 11 mois, mon mari et moi. Nous essayons de manger ensemble aussi souvent que possible. Ceci dit, quand mon mari travaille, il revient à la maison trop tard pour manger avec nous -- soit après l'heure du coucher de notre fille --, si bien que la plupart du temps, nous sommes seules à table, ma fille et moi.


Il est important de s'asseoir pour manger en famille, car c'est une belle occasion d'échanger. Chacun y va de sa petite histoire, raconte ce qui lui est arrivé au cours de la journée. Ce sont des moments précieux passés ensemble, loin des obligations quotidiennes et des distractions comme la télé et les nouveautés technologiques.


Nous avons instauré cette tradition de repas en famille dès que notre fille a commencé à manger. C'était important qu'elle prenne l'habitude de s'asseoir dans sa chaise d'enfant et de manger avec nous. Même à son plus jeune âge, elle apprend un tas de choses, comme (1) la patience, car elle doit attendre que tous aient fini de manger pour quitter la table, (2) l'autonomie et la débrouillardise puisqu'elle doit se nourrir seule, (3) comment communiquer avec les autres, car même quand il n'y a que nous deux à table, je lui parle et j'attends qu'elle me réponde, et enfin (4) les bonnes habitudes puisque nous commençons toujours par nous laver les mains -- avant, puis après le repas -- et elle ne reçoit sa boisson qu'une fois le repas terminé.


senior-stephanie-70x78.jpg Autour de la table, avec Stefanie Senior, diététiste

Stefanie Senior est la diététiste professionnelle attitrée de Vivez mieux. Elle dirige aussi son propre bureau de consultation en nutrition à Toronto. C'est avec passion qu'elle encourage les familles à faire de meilleurs choix santé; elle se spécialise également dans la gestion du poids, la nutrition sportive, les maladies chroniques et le bien-être en milieu de travail.


Comment combiner des plats végétariens et non végétariens à la maison?


Plusieurs familles font face à un sérieux défi quand il s'agit d'accommoder des régimes végétariens et non végétariens au cours d'un même repas. Voici quelques conseils qui pourraient vous faciliter la tâche!


Faites preuve de flexibilité en préparant des mets qui peuvent s'accompagner de protéines d'origine animale ou végétale.


Idée repas no 1: créez des brochettes colorées et riches en saveur en mélangeant des légumes (poivrons, oignons, zucchinis, tomates cerises, etc.) avec soit du poulet, du bœuf, des crevettes ou des morceaux de tofu ferme.


Idée repas no #2: préparez vos fajitas, tacos ou quesadillas en les garnissant de légumes, de fromage râpé, de salsa, de crème sûre faible en gras, et en y ajoutant soit des haricots noirs, des haricots frits ou encore du poulet, du bœuf ou du poisson (du flétan par exemple).


Idée repas no #3: essayez différentes préparations à base d'œufs, comme la frittata [English | French] ou une omelette, des solutions sans viande, mais quand même riches en protéines.


Quand vous avez une petite fringale entre les repas, choisissez quelque chose qui va vous satisfaire, mais qui vous fournit aussi des éléments nutritifs. Ainsi, vous n'aurez pas à manger des repas aussi copieux :


Idée de collation no 1 : préparez une boisson fouettée avec des fruits et du yogourt (le yogourt grec contient plus de protéines). C'est idéal comme collation du soir et vous pouvez préparer des portions supplémentaires pour le déjeuner du lendemain!


Idée de collation no 2 : du houmous maison [English| French] accompagné de biscottes de blé entier ou d'un mélange style « randonneur » contenant des noix nature, des graines et des fruits séchés.


Vous rencontrez aussi certains obstacles dans la planification de vos repas? Envoyez-nous un courriel à LiveRightNow@cbc.ca et nous allons possiblement les mentionner sur ce site, accompagnés de suggestions de la part de Stefanie Senior.


2. Considérez-vous que vos repas pris en famille sont un succès?

Je dirais que le souper est une grande réussite, car nous mangeons toujours ensemble en suivant la même routine. Pour les autres repas, le succès est moins au rendez-vous. Au déjeuner, par exemple, c'est la course contre la montre. Il faut se préparer, aller reconduire notre fille à la garderie. Nous nous contentons de manger à toute vitesse.


J'ai aussi hâte que mon mari puisse se joindre à nous chaque jour. À mesure que notre fille grandira, nous pourrons retarder l'heure de son coucher, et planifier l'heure du souper en fonction de l'horaire de travail de mon époux.


3. Avez-vous l'occasion de manger souvent en famille?

On soupe en famille chaque jour, mais mon mari ne mange avec nous que quatre soirs par semaine.


4. Quelles sont les principales raisons qui vous empêchent de partager un repas avec votre famille?


Difficulté de s'organiser : La planification des repas

Comme je suis une maman qui travaille, que ma fille se couche très tôt et que je ne veux pas perdre de temps à cuisiner quand je suis avec elle, je prépare les repas la veille (quand elle dort). Disons que je prépare beaucoup de plats en casserole.


Le budget: j'ai réalisé récemment que je consacrais BEAUCOUP trop d'argent à l'épicerie et j'ai décidé de limiter mes dépenses. Il ne s'agit pas de passer d'un extrême à l'autre, mais d'être plus consciente de ce que j'achète.


Besoins nutritionnels:

Je suis végétarienne, mais mon mari et ma fille ne le sont pas. On commence à faire découvrir de nouveaux aliments à ma fille, mais elle ne peut pas encore manger les mêmes choses que nous.


Je ne suis pas très bonne cuisinière, alors j'ai besoin d'idées de recettes.

Je cuisine pour ma famille depuis trois ans et j'ai fait d'énormes progrès, mais je trouve que mes repas manquent de diversité : le menu se répète d'une semaine à l'autre et, de plus, j'ai beaucoup de mal à évaluer les portions de viande. Mon mari ne se plaint jamais de ce que je lui sers, mais ce n'est pas facile de préparer quelque chose que l'on ne peut pas goûter.


5. Qu'est-ce que vous aimez manger en famille?

Les pizzas -- et toutes leurs variantes, comme la pizza au bagel ou à la bruschetta -- sont toujours très appréciées. C'est bon, c'est facile à préparer, et ça se sert bien avec une salade. Je prépare deux versions différentes de pizza (avec viande pour mon mari et ma fille) et d'habitude, il en reste quelques morceaux que je peux servir le midi.


brandon-family-nicole250.jpg

6. Qu'est-ce qui pourrait vous aider, vous et votre famille, à atteindre votre objectif de vivre plus sainement?

On a l'habitude de prendre des repas plutôt sains. Notre problème, c'est que nous aimons grignoter quand notre fille est couchée. Comme on doit souper tôt, vers 17 heures, on a généralement un petit creux autour de 21 heures.


Pendant quelque temps, je coupais des fruits et des légumes, et l'on achetait des trempettes pour manger plus santé. Ou du fromage et des biscottes, ou encore des légumes avec du yogourt, mais ça devient monotone de manger tous les jours la même chose.


brandon-family-babyeating250.jpg

7. Y a-t-il d'autres commentaires ou suggestions que vous aimeriez partager avec la communauté Vivez mieux (objectifs alimentaires, style de vie, défis récurrents, etc.):

L'un de mes plus grands défis depuis que je suis devenue maman, c'est de trouver du temps pour les activités physiques que je pratiquais avant la naissance de ma fille. Je faisais du sport deux ou trois soirs par semaine. Mais maintenant, je ne pratique plus ces activités, car une fois ma fille endormie, j'en profite pour préparer le souper du lendemain et m'occuper des tâches ménagères.


J'avais aussi l'habitude de faire de longues promenades matin et soir avec le chien, mais comme mon mari part pour le travail avant mon heure de lever, je dois faire la promenade du matin avec ma fille dans sa poussette ou ne pas en faire du tout! Dans un cas comme dans l'autre, je ne marche pas autant que je le voudrais.



Nous remercions Nicole Brandon et sa famille pour ce témoignage.


La semaine prochaine, notre diététiste, Stefanie Senior, répondra aux Brandon et leur donnera quelques conseils!


Vous aimeriez manger plus souvent avec les gens que vous aimez? On aimerait entendre vos commentaires à ce sujet!


Nous sommes à la recherche de familles (peu importe votre conception de la famille) qui, de concert avec notre diététiste, aideront à promouvoir et à faciliter les repas en famille ou entre amis. Nous vous reviendrons de temps à autre pour savoir en quoi vos repas pris ensemble ont changé votre vie.