Les mythes entourant le lait

Les mythes entourant le lait
Hélène Laurendeau

Par: Hélène Laurendeau

nutritionniste,
en collaboration avec Les Producteurs laitiers du Canada

Vous avez raison de douter des rumeurs qui circulent sur certains aliments. Mettons les pendules à l'heure au sujet des produits laitiers.


  1. On doit éliminer les produits laitiers en cas d'intolérance au lactose

  2. FAUX. Le yogourt et le kéfir sont bien tolérés par certaines personnes souffrant d'intolérance au lactose, car ils contiennent des cultures bactériennes actives qui facilitent la digestion du lactose. Du côté des fromages, les fromages vieillis comme le fromage suisse, le cheddar, le brie et le camembert renferment naturellement très peu de lactose. Enfin, on trouve en épicerie du lait à teneur réduite en lactose. Fait intéressant, les personnes intolérantes au lactose qui consomment des produits laitiers présentent moins de symptômes que celles qui n'en consomment pas du tout.


  3. Le fromage constipe.

  4. FAUX. Aucun aliment à lui seul entraîne la constipation. Ni le fromage, ni le riz, ni la banane. Les causes sont souvent liées au mode de vie : sédentarité, changement d'horaire, stress, grossesse, voyage. Certains médicaments et troubles de santé peuvent aussi entraîner la constipation. Mais les trois raisons les plus fréquentes de la constipation sont : 1) une alimentation pauvre en fibres; 2) une hydratation insuffisante; et 3) un manque d'activité physique.


  5. Le lait est bourré d'hormones et d'antibiotiques.

  6. FAUX. Au Canada, il est strictement interdit de vendre et d'utiliser des hormones de croissance synthétiques (comme la somatotrophine bovine recombinante ou STbr) pour stimuler la production laitière des vaches. Même si cette hormone est jugée sécuritaire aux États-Unis, Santé Canada ne permet pas son utilisation, car elle peut augmenter le risque d'infertilité, de mammite et de boiterie chez les vaches.


    De plus, toute vache malade nécessitant des antibiotiques doit être bien identifiée. Son lait est obligatoirement jeté tant que le médicament n'est pas éliminé. Un producteur qui enfreindrait ces règles s'exposerait à de fortes amendes.


  7. Le lait augmente les sécrétions, surtout en cas de rhume.

  8. FAUX. Le corps humain produit chaque jour de 1 à 1,5 litre de mucus pour lubrifier les tissus (nez, sinus, gorge, poumons, intestins, etc.). Sa viscosité permet de capter la poussière et autres particules indésirables. Le mucus renferme aussi de précieux anticorps pour aider à lutter contre les bactéries et les virus qui attaquent à la fois les systèmes respiratoire et digestif.


    Cela dit, le lait n'entraîne pas davantage de production de mucus. Plusieurs personnes confondent l'effet temporaire du lait sur la langue et la salive avec la production de mucus. Pour le démontrer, une étude a comparé le lait de vache et une boisson de soya, les deux procurant des sensations buccales semblables. Ceux qui croyaient que le lait augmente la production de mucus ont rapporté des effets similaires avec les deux boissons, ce qui porte à croire que c'est la texture de la boisson, et non le lait de vache comme tel, qui expliquerait ce phénomène.


    Bon à retenir

    Les mythes se propagent à grande vitesse, surtout sur Internet. Méfiez-vous :

    • si on vous promet de guérir des dizaines de problèmes de santé avec un seul aliment, cure ou traitement;
    • si les conseils prodigués sont contraires à ceux des grands organismes de santé publique
    • si l'approche recommandée repose principalement sur des témoignages personnels;
    • si on vous incite à acheter des produits spéciaux, des poudres ou des suppléments.

Article-CTAs-quinoa-greek-fr.jpg

Les commentaires sur cet article font l???objet d???une mod??ration avant d?????tre publi??s afin de s???assurer qu???ils respectent notre n??tiquette. Nous vous invitons ?? inscrire vos commentaires tant que la tribune est ouverte. Radio-Canada se r??serve le droit de fermer une tribune sans pr??avis.

La??N??tiquette

Note??: Radio-Canada n???endosse pas n??cessairement les opinions publi??es. En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio-Canada a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque mani??re que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprim??es. Vos commentaires seront mod??r??s, et publi??s s'ils respectent la??n??tiquette. Bonne discussion !