Petit train va loin avec un peu de planification

Petit train va loin avec un peu de planification
Du temps régulièrement sur le tapis roulant signifie maintenant qu'Elaine peut courir 10 km!

Bon, soyons honnêtes. Combien de fois avez-vous dit : "J'aimerais pouvoir bouger, mais je n'ai pas le temps."

C'est ce que disait Elaine Albert, mais plus maintenant. Au cours des derniers mois, elle a apporté de petits changements qui ont transformé sa vie.

Quand j'ai commencé, je ne pouvais même pas courir une minute sur mon tapis roulant, explique-t-elle. 

Aujourd'hui, huit mois plus tard, j'ai perdu 52 livres et je cours 10 km 3 à 4 fois par semaine.

Comment a-t-elle réussi? Eh bien, en janvier, Elaine s'est inscrite au défi de Prescription : Action! - une initiative lancée par les médecins de la région de sa ville natale d'Edmundston, au Nouveau-Brunswick. Les médecins ont défié toute la population de comptabiliser leurs minutes d'activité physique chaque jour. Une amie l'a inscrite, ça n'en prenait pas plus pour la motiver... Elaine faisait de la raquette, du ski alpin ou du tapis roulant.

Au même moment, elle s'est impliquée dans Vivez Mieux - devenant porte-parole de sa communauté, en encourageant tout le monde à vivre une vie plus saine. Eh bien, l'enthousiasme d'Elaine a porté ses fruits, car Edmundston a été nommée la Capitale Santé du Canada. "Tout cela est arrivé au moment idéal pour moi, dit-elle. Ça a vraiment changé ma vie."

La clé, dit Elaine, c'est la planification, surtout quand vient l'heure des repas.   Voici comment elle y arrive


Jeudi soir : faire une liste d'épicerie. 
Vendredi : faire l'épicerie. 
Dimanche matin : préparer des repas pour la semaine à venir. 

Elle cuisine quelques heures, place tout dans le frigo, et sa famille est prête pour la semaine. « Si je fais une lasagne, je la servirai le jeudi. Si je fais des fajitas, nous les mangerons le lundi, parce que le poulet ne se garde pas longtemps."

Ce genre de préparation a été bénéfique.

En tant que mère, j'avais tendance à penser que tout était sur mes épaules - même si mon conjoint m'aide beaucoup à la maison. En faisant des petits changements, on obtient une vie plus équilibrée. Cela vient avec la pratique, mais maintenant tout est tellement plus facile...

De plus, Elaine a trouvé des façons de faire participer sa fille de 12 ans et son fils de 10 ans dans sa planification des repas. Ensemble, ils regardent les circulaires, dénichent les rabais, et choisissent les repas qu'ils aimeraient manger. Elaine magasine des produits santé (et quelques gâteries) et établit le menu de la semaine.

Quand je leur demande ce qu'ils veulent, ils se sentent valorisés. Ils n'aiment pas toutes les mêmes recettes que moi, alors j'essaie de les accommoder.

En faisant participer ses enfants, Elaine dit qu'ils sont plus ouverts à essayer de nouveaux aliments. Avant, elle dit qu'ils étaient du type "viande, pommes de terre et carottes". Maintenant, Elaine essaye de faire une nouvelle recette chaque semaine. Et ils mangent moins de viande, moins de pommes de terre et plus de légumes. Le truc, dit-elle, est la variété. "Nous avions l'habitude de manger du poisson environ une fois par mois. Maintenant, nous en mangeons chaque semaine. Mais j'en achète différents types et je trouve différentes façons de le cuisiner."

Elaine a changé son horaire de sommeil aussi. Elle avait l'habitude d'aller au lit vers 23 h ou 23 h 30. Maintenant, elle se couche une heure plus tôt et se lève à 6 h. Elle dort suffisamment, et le fait qu'elle se lève plus tôt lui donne une chance de faire de l'exercice. De plus, la planification qu'elle fait pour les repas signifie que sa famille est sortie de table au plus tard à 18 h 30 - ce qui lui laisse plus de temps pour jouer dehors avec ses enfants. Cela donne également la chance à Elaine de rester impliquée avec Vivez Mieux.

Ayant reçu le titre de Capitale Santé du Canada, les gens d'Edmundston ont remporté 100, 000 $ pour la construction d'un nouveau parc communautaire. Elaine est la porte-parole d'un comité de neuf personnes qui supervise le développement du parc. Et les choses avancent rapidement. Le comité a récemment rencontré le concepteur afin de confirmer l'endroit où le parc sera construit. Et bientôt, il y aura une réunion publique pour obtenir des commentaires sur la conception. La communauté se réunira au printemps prochain pour construire le parc. Pendant ce temps, Elaine s'est fixé un objectif - perdre huit autres livres. Elle reviendrait à son poids du temps de l'université. Elle sait qu'elle peut le faire, en restant active et en mangeant bien. Elle dit que tout se résume à la planification et à la modération. 

"Je mange ce que je veux. Je ne mange pas des frites tous les jours. Si j'ai le goût, je vais me contenter d'une petite frite. Si je prévois offrir une crème glacée aux enfants le soir, je m'assure de bien manger au cours de la journée et de bouger plus pour perdre le surplus de calories."

Non seulement Elaine se sent mieux physiquement, elle se sent aussi mieux mentalement.  "Au début, ma tête me disait : 'arrête, je n'en peux plus', mais je continuais. Maintenant, quand je cours 10 km, je n'ai plus ce message, dit-elle. J'adore ma nouvelle vie. Je ne peux pas m'imaginer retourner en arrière."