Votre histoire : la famille Karen

Votre histoire : la famille Karen

Vous avez l'intention de manger plus souvent avec les gens que vous aimez? Racontez-nous cela en détail!



karen-andrea-80x80.jpgAndrea Karen et John vivent à Humboldt, en Saskatchewan.

1. Combien êtes-vous à manger ensemble dans votre famille et pourquoi pensez-vous qu'il est important de le faire?


Nous sommes seulement deux dans notre famille, mais il est très important pour nous de partager nos repas parce que nous n'avons pas l'occasion de passer beaucoup de temps ensemble. On en profite alors pour se parler, pour faire le point et pour relaxer ensemble.


theresa-albert-70x70.jpg Ce qu'en dit la nutritionniste, avec Theresa Albert, DHN, RNCP

Theresa Albert est une commentatrice reconnue des médias et une spécialiste de tout ce qui touche le style de vie, particulièrement nos relations avec l'alimentation et la culture. Ses textes ont paru dans différents journaux et magazines comme The Toronto Star, Metro News, Today's Parent, Canadian Living, Canadian Family, Best Health et Shape Magazine. On la voit régulièrement à l'émission Steven and Chris. Elle a aussi écrit trois livres, publiés au Canada et aux États-Unis : Cook once a week, Eat well every day et Ace your health : 52 ways to stack your deck. On peut la suivre sur Twitter : @theresaalbert et visiter son site web au www.myfriendinfood.com.


Ce dont tout le monde rêve en ce moment, c'est d'avoir plus de temps. Voici un truc : simplifiez les choses, et vous gagnerez du temps!


1. Le temps consacré à la préparation des mets peut se transformer en « temps passé ensemble » si on cuisine pendant la fin de semaine. Vous pouvez gagner du temps en achetant et en préparant vos légumes pendant le week-end. Ça va aussi vous inciter à en manger plus. Préparez tous les légumes, faites mariner le poulet et frottez toutes vos pièces de bœuf avant de les ranger au réfrigérateur. Puis ajoutez-y une simple note qui précise, par exemple, « poulet dégelé dans le frigo, placer dans une casserole à 350 ºF (180 ºC), 40 minutes » et vous saurez instantanément quoi faire le temps venu..


2. Votre mijoteuse est votre meilleure amie. La fin de semaine, faites mijoter les os et les légumes pendant que vous préparez vos aliments; vous obtiendrez ainsi un bouillon santé à intégrer à vos soupes ou vos riz les soirs de semaine. Il existe d'excellentes recettes de soupes maison (et non en boîte!) faciles à préparer qui vont vous donner hâte d'arriver à la maison, même après une longue et dure journée! Augmentez vos quantités et placez-en au congélateur. C'est idéal pour les soirs où vous vous retrouvez seul(e) à la maison.


2. Considérez-vous que vos repas pris en famille sont un succès?


Je dirais que c'est un succès à... 85 %. Parfois, on doit manger à des heures différentes à cause de notre emploi du temps. Mais on a trouvé une façon unique de préparer nos repas. Moi je travaille le soir tandis que John travaille le jour. Alors, quand il est au travail, je prépare tout : je coupe les légumes ou je prépare un pain de viande, puis je le mets au réfrigérateur et je pars travailler. Quand John arrive à la maison, environ une heure avant moi, il termine la préparation : il place le pain de viande au four, met les pâtes à cuire ou réchauffe le chili et fait des biscuits.


3. Avez-vous l'occasion de manger souvent en famille?


Presque tous les jours. Pour nous, le plus grand défi, c'est de rester organisés : la planification des repas, le budget à respecter, l'épicerie à faire, en plus de concilier nos activités et nos horaires respectifs en fonction de nos priorités.


4. Quels sont les mets que vous aimez manger ensemble?


Un de nos mets préférés, c'est la pizza! John commence à peine à s'habituer à ma cuisine et moi, j'apprends à connaître ses préférences, alors la liste s'allonge peu à peu.


5. Qu'est-ce qui vous aiderait, vous et votre famille, à atteindre votre objectif de mener une vie plus saine?


Un horaire de travail plus adapté et un budget plus serré. Plus de discipline au niveau de nos achats... John aime un peu trop le café Tim Horton et moi j'aime un peu trop le chocolat.


6. Avez-vous d'autres commentaires ou suggestions que vous aimeriez partager avec la communauté Vivez mieux (objectifs au niveau des repas, importance du style de vie, défis récurrents, etc.) :


Pour nous, c'est la difficulté de concilier nos horaires -- c'est souvent un problème.



Nous remercions Andrea Karen et sa famille pour ce témoignage.


Vous aimeriez manger plus souvent avec les gens que vous aimez? On aimerait entendre vos commentaires à ce sujet!


Sur notre page Facebook www.facebook.com/rc.vivezmieux
Sur Twitter @rc_vivezmieux #vivezmieux
Par courriel à vivezmieux@radio-canada.ca

Les commentaires sur cet article font l???objet d???une mod??ration avant d?????tre publi??s afin de s???assurer qu???ils respectent notre n??tiquette. Nous vous invitons ?? inscrire vos commentaires tant que la tribune est ouverte. Radio-Canada se r??serve le droit de fermer une tribune sans pr??avis.

La??N??tiquette

Note??: Radio-Canada n???endosse pas n??cessairement les opinions publi??es. En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio-Canada a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque mani??re que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprim??es. Vos commentaires seront mod??r??s, et publi??s s'ils respectent la??n??tiquette. Bonne discussion !