Terrain de jeu d'Edmundston : le décompte est commencé

Terrain de jeu d'Edmundston : le décompte est commencé
La ville d'Edmundston, au Nouveau-Brunswick, a savouré une belle victoire le 13 avril 2012. Les 16 000 résidents de la communauté se sont encouragés les uns les autres à devenir plus actifs, à vivre plus en santé. Is ont relevé le défi et remporté le titre de la capitale canadienne de la santé Vivez mieux de Radio-Canada. L'imagination et l'esprit d'équipe des gens d'Edmundston leur ont permis de surpasser des villes beaucoup plus grandes et de mériter le grand prix : un terrain de jeu naturel d'une valeur de 100 000$. 

Revenons maintenant au présent : la pelle a déjà percé le sol et les travaux de construction progressent rapidement !

TrucksArrived2.jpg

À Edmundston : transformons un prix de 100 000$ en 300 000$

Aucun détail n'a été négligé. Au départ, ce que l'on prévoyait être un parc d'une valeur de 100 000$ s'est transformé en un formidable centre d'attraction pour la ville, maintenant évalué à plus de 300 000$.  

Le comité de bénévoles regroupé pour la réalisation du parc s'est vite aperçu que l'ampleur du projet -- le choix du lieu, des matériaux, la main-d'œuvre, l'aménagement paysager et l'entretien éventuel -- allait demander un montant supérieur à celui initialement prévu. C'est alors qu'Élaine Albert, la femme qui avait propulsé Edmundston vers la victoire tout en transformant son propre mode de vie et ses habitudes santé, s'est donné comme objectif de créer un parc dont la ville et ses citoyens seraient fiers. Au fil de l'année, plus d'une centaine de bénévoles ont contribué à la réalisation de l'ambitieuse vision du parc naturel.

« Nous avons passé des heures et des heures à développer le projet entre quatre murs avec le gouvernement et les entreprises de la région, à accumuler les fonds et à trouver les services nécessaires afin de réaliser le terrain de jeu dont on rêvait », nous explique Élaine Albert, qui a toujours vu dans ce parc un potentiel beaucoup plus grand que ce qui était prévu au départ.

« La moindre modification aux plans demandait des efforts de coordination pour organiser des rencontres avec des entreprises de l'extérieur, des fonctionnaires municipaux, des experts paysagistes et un comité composé de dix personnes. Tout ça n'arrive pas tout seul, du jour au lendemain. » 

Aménagé sur un terrain appartenant à la ville, le long d'une piste cyclable, le terrain de jeu de 3 750 mètres carrés devient aussi le premier lieu d'attraction quand on entre au Nouveau-Brusnwick et il est situé à deux pas d'une école. Quand le terrain de jeu sera inauguré, le 21 septembre 2013, il deviendra une source de fierté pour toute la population d'Edmundston, dont plusieurs résidents ont été directement impliqués dans sa création. 

« Nous avons des paysagistes, des services de transport, différents matériaux comme de la pierre, des plantes et arbustes, un plan d'eau et tout a été offert gracieusement : le temps, la main d'œuvre et l'expertise de chacun. Il s'agit d'une contribution généreuse dont profitera toute la communauté », a conclu madame Albert.

Le terrain de jeu offert en prix est le fruit d'un partenariat entre Radio-Canada/CBC, la Fédération canadienne de la faune, Parcs Canada et l'organisme Bienenstock Natural Playgrounds.  

« Nous sommes fiers de participer à ce partenariat qui nous donne l'occasion de transformer de l'espace vert inutilisé en un parc qui reliera la communauté d'Edmundston à la nature et mettra en valeur notre héritage canadien », souligne Adam Bienenstock, président-directeur général et fondateur de Bienenstock Natural Playgrounds.


slide_bongos.jpg
Une glissoire a été aménagée à même la pente naturelle et, pour les percussionnistes en herbe, on a placé des bongos au milieu des arbres.


sand-cave.jpg
Toutes les pierres, plantes, arbustes et éléments naturels proviennent de la région. On ne trouvera pas plus authentique!


wacky-posts.jpg
Les parents ne s'en rendent peut-être pas compte, mais les « drôles de poteaux » qui s'élèvent du sol sont très populaires et servent à stimuler l'imagination.


Vivez mieux de Radio-Canada suivra la création du terrain de jeu étape par étape, de la première pelletée de terre à la coupure du ruban. Revenez nous voir pour des nouvelles de ce projet et les faits saillants du dévoilement du terrain de jeu, le 21 septembre prochain.

Les commentaires sur cet article font l’objet d’une modération avant d’être publiés afin de s’assurer qu’ils respectent notre nétiquette. Nous vous invitons à inscrire vos commentaires tant que la tribune est ouverte. Radio-Canada se réserve le droit de fermer une tribune sans préavis.

La Nétiquette

Note : Radio-Canada n’endosse pas nécessairement les opinions publiées. En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio-Canada a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !