En coulisses - LA S�RIE
En coulisses
LA S�RIE
Historique du projet
Le d�fi : une histoire proche des gens

En 1996, Mark Starowicz, réalisateur reconnu pour ses émissions documentaires radiophoniques et télévisuelles à la CBC, a l�idée de créer une série sur l�histoire du Canada. Il souhaite réaliser une série qui changera la perception qu�on a de l�histoire du Canada.

� Bien des Canadiens et des Canadiennes croient que leur histoire est terne et même ennuyeuse comparée à celle des Américains, qui ont connu la révolution et la guerre civile. Leur histoire est présentée comme une épopée �, explique M. Starowicz.

Pour réaliser Le Canada : une histoire populaire, il fallait absolument obtenir la collaboration des deux réseaux, Radio-Canada et la CBC. Lorsque Mark Starowicz présente son projet à Claude Saint-Laurent, le directeur général de l�information à Radio-Canada, il lui propose d�abord de créer deux séries, une pour le public québécois et une autre pour le Canada anglais. M. Saint-Laurent refuse : � Pour une fois, je voulais qu�on raconte la même histoire aux Québécois et aux Canadiens anglais. Ceci voulait dire qu�on aurait un seul producteur délégué et des équipes mixtes à Montréal et à Toronto. �

Le projet de Mark Starowicz devient la plus importante coproduction jamais entreprise par Radio-Canada et la CBC. Une équipe expérimentée coordonne le projet sous sa direction : deux réalisateurs-coordonnateurs, Hubert Gendron à Montréal et Gordon Henderson à Toronto, deux rédacteurs en chef, Louis Martin et Gene Allen, et un conseiller éditorial, Mario Cardinal. Quinze équipes de production, sont mises en place à Montréal et à Toronto, chacune devant produire, en français et en anglais, un épisode de deux heures. Le coût total du projet est de 25 millions de dollars.

Le principal enjeu de cette série consiste à raconter une histoire du Canada proche des gens, peu importe leur langue ou leurs origines. Pour relever ce défi, l�équipe décide de donner la parole aux personnes qui l�ont vécue. Ce sont leurs observations, leurs commentaires qui témoignent de leur expérience.

� Tout ce que disent les comédiens est authentique et provient de journaux intimes, de lettres ou de documents officiels de l�époque � , explique Hubert Gendron, réalisateur-coordonnateur. � Nous voulions que le public ait l�impression de vivre cette époque. Nous entendons les impressions des personnages, leurs opinions, leurs préjugés. Nous n�avons pas réécrit, ni nettoyé l�histoire. �

Pourtant, en trente heures, il n�est pas possible de raconter l�histoire du Canada dans ses moindres détails. Chaque province a son histoire, ses mythes et sa vision du Canada. Selon Gordon Henderson, réalisateur-coordonnateur, le seul moyen de raconter cette histoire sans prendre parti est d�adopter une approche journalistique. � En tant que journaliste, nous n�avons pas d�objectifs politiques �, dit M. Henderson. � Nous avons retenu les aspects historiques les plus intéressants sur le plan humain. �

Francophones et anglophones font partie des mêmes équipes de production, et avant de prendre une décision, on discute longuement afin d�en arriver à un consensus. � Les débats se sont déroulés dans le plus grand respect mutuel, la réalité des faits et leur importance servant de référence ultime �, explique Mario Cardinal, conseiller éditorial.

L�expertise de trois historiens canadiens réputés, Ramsay Cook, Jean-Claude Robert et Olive P. Dickason, a été sollicitée tout au long du projet.

Jean Claude Robert, directeur du département d�histoire de l�Université du Québec à Montréal et principal conseiller de la série, croit que l�objectif a été atteint. � Au Canada, il y a au moins trois visions de l�historiographie : celle des anglophones, celle des francophones et celle des Amérindiens. Bientôt, il y aura aussi celle des immigrants, ceux qui ne sont ni francophones, ni anglophones, ni Amérindiens. Il s�agit de rendre compte de ces différentes interprétations. Je pense qu�on est parvenus à concilier au moins deux des principaux points de vue et c�est une réussite. �

� Toutes les productions historiques sont sujettes à la critique �, explique Ramsay Cook, directeur général du Dictionnaire biographique du Canada, et conseiller de la série. � J�espère que la série provoquera des débats au sein de la population. J�espère que les gens ne seront ni complètement en désaccord, ni totalement en accord avec l�ensemble des conclusions de la série. Faire de l�histoire, c�est interroger le passé. �

Mark Starowicz, lui, souhaite que Le Canada : une histoire populaire parvienne à faire ressortir la dimension humaine à travers les événements historiques. � Lorsqu�on voit le désarroi d�une Fille du roi, le désespoir d�une Acadienne ou la souffrance d�un soldat sur les plaines d�Abraham... c�est rempli d�agonie, d�amour, de trahison. Ça devient shakespearien. �

� J�espère que cette série donnera, à nous tous, Canadiens et Canadiennes une meilleure idée de nos origines et nous permettra de comprendre comment nous sommes devenus ce que nous sommes. Et peut-être, nous ouvrira-t-elle d�autres perspectives d�avenir �, conclut Mark Starowicz
Mark Starowicz, producteur d�l�gu�, Le Canada: un histoire populaire
Mark Starowicz

Producteur d�l�gu�, Le Canada: un histoire populaire

Début de la page

back Précédent:
En coulisses

Le d�fi : une histoire proche des gens
Suivant:
Les �tapes de production
next

Historique du projet
Le d�fi : une histoire proche des gens
Les �tapes de production

Le retour aux sources
La recherche
Les consultants en histoire
Ressources documentaires, archivistiques et mus�ales

Donner une �me � l'histoire
Reconstituer le pass�
Incarner le pass�
Les figurants
Les narratrices

L'envers du d�cor
Les images et les effets sp�ciaux
Les artisans de l'image
Les monteurs
Les responsables de la recherche visuelle
Place � la musique!

L'�quipe de production
Le producteur d�l�gu�
L'�quipe de direction
L'�quipe de r�alisation

Real
Windows        Media
Real
Windows        Media

Accueil | explorez les �pisodes | biographies | guide pédagogique | forum | bibliographie | plan du site | pour nous joindre
Radio-Canada.ca | épisodes en bref | calendrier de diffusion | nos produits | revue de presse | en coulisses | audio/vidéo

� Radio-Canada 2001
Tous droits réservés