host picture

  | Bookmark and Share

Entrevues avec les candidats du Nord

Campagne électorale oblige, nous vous présentons, à partir de cette semaine, des entrevues avec les candidats, pour le nord du Québec, qui représentent chacun des partis.

Nous commençons avec Roméo Saganash, candidat dans Abitibi-Baie-james-Nunavik-Eyou, sous la bannière du Nouveau Parti Démocratique, le NPD. Roméo Saganash est cri. C'est le seul candidat amérindien qui se présente dans le nord du Québec. Roméo Saganash est un militant de la première heure; il a été tour à tour président du Conseil des Jeunes de la Nation Crie, vice-grand chef du Conseil des Cris du Québec et a participé aux négociations qui ont mené à l'entente de la Paix des brave, notamment. S'il a toujours fait de la politique, d'une certaine façon, c'est la première fois qu'il saute dans l'arène.

Roméo Saganash.

Download Flash Player to view this content.

Voici maintenant une entrevue avec un autre candidat dans Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eyou. Il s'agit d'Yvon Lévesque, du Bloc québécois. Yvon Lévesque a une longue feuille de route derrière lui. Avant le déclenchement des élections, il a été député à la Chambre des communes à partir de 2004. Il a aussi été porte-parole adjoint du Bloc québécois pour les questions touchant les affaires indiennes et le Nord canadien à partir de 2006, et porte-parole adjoint pour les dossiers touchant l'Agence de développement économique Québec, en 2004-2005. Bien qu'il s'en soit excusé, l'histoire retiendra certainement les propos controversés d'Yvon Lévesque à l'endroit du candidat Cri Roméo Saganash, qui représente le Nouveau Parti Démocratique. Par ailleurs, au cours de la campagne électorale, Yvon Lévesque s'en est pris au gouvernement canadien pour l'instauration de son nouveau programme Nutrition Nord, n'hésitant pas à le qualifier de génocide.

Yvon Lévesque

Download Flash Player to view this content.

  •