host picture

  | Bookmark and Share

Le plan nord prend forme

Le vaste programme de développement du Nord du Québec, baptisé Plan Nord par le gouvernement provincial, est en voie de se réaliser. Après une dernière rencontre entre les représentants gouvernementaux et les partenaires autochtones prévue à la mi-mars, le Plan Nord sera sur les rails. On sait maintenant que cet ambitieux programme s'échelonnera sur 25 ans, qu'il touchera toutes les régions, de la Côte-Nord au Nunavik, et que toutes les communautés autochtones et inuites seront impliquées d'une façon ou d'une autre, soit par l'exploration minière, ou la construction d'infrastructures, ou encore l'exploitation touristique. Celle qui est responsable du Plan Nord, c'est la ministre des Ressources naturelles Nathalie Normandeau. Elle a répondu à nos questions dans une longue entrevue au cours de laquelle elle a promis que Québec ne répéterait pas les erreurs du passé, lors lu développement des grands barrages hydroélectriques par exemple, et qu'il viserait un développement durable. Elle a aussi voulu rassurer la population du Nunavik en certifiant qu'il y aurait, dans le Plan Nord, des solutions à la crise du logement sans précédent que vit cette région de l'extrême nord du Québec.
Au moment où elle nous a accordé cette entrevue, la ministre revenait justement de Kuujjuaq où elle a rencontré les maires de toutes les communautés du Nunavik.

Nathalie Normandeau, ministre des Ressources naturelles, responsable du Plan Nord.

Download Flash Player to view this content.

  •