host picture

  | Bookmark and Share

Littérature amérindienne

Il faut écrire pour nos jeunes, rappelle Pauline Dubé, de Manawan. Récemment appuyée par le Conseil des arts du Canada, cette atikamekw se lance dans la merveilleuse aventure de l'écriture de l'histoire de son père, André Dubé, pêcheur, trappeur. Pauline Dubé partage ses motivations avec les auditeurs de Boréal Hebdo et leur fait découvrir les personnages merveilleux de la forêt de Nitaskinan.

Download Flash Player to view this content.

  •